Kafo, c'est nous.

À propos de nous

25.000 paysans et agriculteurs deviennent acteurs de leur propre développement.

Il y a 20 ans, lassés des conditions de vie précaires et de l’absence d’intervention de l’État, des groupes de paysans et agriculteurs de Guinée-Bissau se sont réunis au sein de la Fédération Kafo pour faire valoir leurs revendications : sortir de leur état de pauvreté et de subordination et devenir les défenseurs de leur propre développement socio-économique, culturel, environnemental et spirituel.

De 2000 à aujourd’hui : plus de 20 ans de succès.

  • Nombre de membres : de 750 à 25.000 agriculteurs (62% de femmes, 25% de jeunes et 13% d’hommes)
  • Villages concernés : de 6 à 500 villages
  • Régions concernées : de 1 région (Oio) à 3 régions (Oio, Cacheu et Bafata)
  • Croissance globale : environ +400%.

Après plus de 20 ans de croissance continue et grâce au soutien fondamental de Swissaid et ICCO, la Fédération Kafo répond aujourd’hui pleinement aux exigences de sa base avec une structure capable d’offrir aux paysans et aux agriculteurs la possibilité de se former professionnellement, de devenir plus productifs grâce à une culture durable, de défendre leur terre et leurs droits, et de créer une société rurale autodéterminée capable de donner de plus en plus d’espace aux femmes et aux jeunes qui, jusqu’à présent, étaient relégués en marge de la société rurale.

Aujourd’hui, Kafo est l’un des partenaires les plus fiables pour les ONG, les fondations et les institutions gouvernementales, ainsi que pour les universités et les centres de recherches qui savent tous qu’ils peuvent travailler avec une structure soutenue par une base populaire solide, dirigée par une équipe compétente et tenace dans la mise en œuvre de projets qui se transforment en un puissant moteur de développement économique et social pour l’ensemble du pays.

Où sommes-nous

Guinée-Bissau. Le petit pays qui veut renaître.

La Fédération Kafo opère en Guinée-Bissau, un pays d’Afrique de l’Ouest bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, le Sénégal au nord et la République de Guinée (Conakry) à l’est et au sud.

Grâce à ses programmes de développement, la Fédération est aujourd’hui active dans les régions d’Oio, de Cacheu et de Bafatà, au nord et à l’est du pays, ainsi que dans les zones transfrontalières limitrophes du sud du Sénégal (Casamance) et de la Gambie. Une vaste zone qui s’étend d’année en année.

Les activités de la Fondation sont organisées et gérées par ses deux bureaux : le premier est le bureau administratif et financier basé à Bissau, la capitale. Le second, situé dans le centre rural de Djalicunda, dans le nord du pays, est le centre opérationnel, de formation et communautaire.

Notre équipe

Ce n'est qu'une partie de notre équipe.

Les 25.000 autres travaillent dans les villages ruraux.

Ce sont ces personnes qui, au sein de notre équipe, accompagnent chaque jour les 25.000 paysans et agriculteurs de la fédération dans leur processus d’émancipation de la pauvreté et d’affirmation sociale et culturelle. Tous les membres de l’équipe ont une solide expérience professionnelle dans les domaines de l’administration, de la finance, de la technologie ou de la logistique, de prestation de services d’extension rurale et le travail de chaque membre est régulièrement évalué par des professionnels externes.

Sambù Seck
Sambù Seck Secrétaire général
Celestino Mendes
Celestino Mendes Responsable Administratif et financier
Edué Faustino Badinca
Edué Faustino Badinca Secrétaire de Direction
Sydney Alves dos Santos
Sydney Alves dos Santos Responsable de Programme
Eduardo Lourenço Mendes
Eduardo Lourenço Mendes Coordinateur Projets des Régions Nord
Marcelino Joaquim da Silva
Marcelino Joaquim da Silva Coordinateur Projets des Régions Sud
Cádia Jaime Fernandes
Cádia Jaime Fernandes Responsable Projet Egalité de Genre et Leadership au Féminin
Belomi Camará
Belomi Camará Directeur Intérim du Centre Paysan de Djalicunda

Les différences de culture, d'ethnie et de langue font de nous une équipe plus forte.

Dans notre équipe, les différences sont considérées comme des opportunités d’évolution, et l’aptitude à la collaboration, à la cohésion et à la parité apporte un trait distinctif à l’organisation de l’équipe ainsi qu’au développement de chaque projet.

Aujourd’hui, 70 % de l’équipe est composée de personnel rural formé par la Fédération Kafo et réinséré professionnellement dans le secteur du développement agricole et rural. Cela signifie que le modèle de développement promu par notre Fédération fonctionne !

Notre structure

De la survie à la prospérité : voilà notre cercle vertueux.

Dans notre Fédération, la forte base paysanne se trouve au début et à la fin d’une chaîne d’actions bien organisées et gérées efficacement. 

Les unités de production familiales, les « Tabancas », réunies en organisations paysannes et d’agriculteurs, et de producteurs ruraux, expriment leurs besoins à l’équipe d’encadrement, de gestion et d’exploitation. 

Cette dernière, grâce à des études approfondies, élabore des projets qui sont soumis à la base paysanne et aux partenaires institutionnels ainsi qu’aux bailleurs de fonds concernés.

Lorsque toutes les parties prenantes sont d’accord sur ce qui est proposé, le projet prend vie grâce à trois départements : le service administratif, le service opérationnel et le service commercial, tous gérés par le secrétariat général.

Chacun des trois départements est en contact permanent avec les autres, ce qui permet d’assurer la collaboration et la participation à la base des paysans et agriculteurs, jusqu’au lancement et au développement de chaque projet spécifique.

Le service administratif se compose des bureaux à Bissau, la capitale, où le personnel technique et professionnel recruté gère l’administration et les finances ainsi que les relations de partenariat public et privé et les activités de sensibilisation auprès des organisations de la société civile, des Nations unies, des ONG internationales, des universités, des instituts de recherche et du gouvernement.

Le service opérationnel, situé dans le Centre Djalicunda, offre à la communauté un large éventail de prestations : des cours de formation en agriculture et développement rural, de la radio communautaire aux cantines, des entrepôts et aux unité de transformation et de contrôle de la qualité des produits locaux, de la banque de semences aux logements pour stagiaires. Pour les partenaires et les sponsors, le centre offre l’hébergement lors de réunions, d’études et de conférences sur le développement rural et la durabilité environnementale.

Le service commercial est constitué d’une entreprise (KAFO-COM & Sarl) qui s’occupe de la vente, de la distribution et de la promotion des produits que les paysans et agriculteurs locaux mettent sur le marché, offrant ainsi de nouveaux débouchés commerciaux plus rentables. Cela génère de nouvelles sources de revenus pour les familles rurales et de nouvelles possibilités d’emploi pour des groupes souvent marginalisés tels que les femmes et les jeunes.

Notre mission

De paysan à paysan - agriculteur, pour une société prospère et autodéterminée.

L’objectif de la Fédération Kafo est de mettre en œuvre des projets qui permettent à la communauté rurale d’être plus organisée, autogérée et forte professionnellement et économiquement, de contrôler pleinement les biens communs tels que l’eau, la terre, les semences et la biodiversité environnementale, et de défendre activement ses droits et ses intérêts en devenant la force motrice du développement de toutes les réalités socioculturelles et économiques du pays.

Cette mission, mise en œuvre depuis plus de 20 ans, nous a permis de déclencher un certain nombre de changements structurels importants dans le tissu social et culturel du pays.

La population rurale sort de la pauvreté
L’état de santé des ménages s’améliore
La cohésion sociale s'accroît
Les traditions locales et les ressources naturelles sont protégées
Les femmes et les jeunes entrent dans la chaîne de production
Les inégalités entre les hommes et les femmes sont surmontées
Les défis sociaux et climatiques sont gérés efficacement
Les revendications sociales sont acceptées au niveau institutionnel

Vous désirez participer à un projet ?